Un nouveau vin nature au Konoba

Le vin: Jean Foillard possède quelques pieds de vignes sur la commune de Fleurie, qui se distingue par un sol composé d’arène granitique. Ce vin est vinifié et élevé de la même manière que les morgons du domaine, avec un macération carbonique en cuves ciment et un élevage en barriques de plusieurs vins durant un peu plus de 6 mois.

 

Le domaine: Au début, Jean n'était qu'un disciple. L'un des premiers en Beaujolais à avoir mis ses pas dans ceux du prophète Lapierre, sur les pentes escarpées du vin nature. C'était en 85. Deux décennies plus tard, il est patiemment devenu l'autre Saint auquel ne peuvent manquer de se vouer les amoureux de Morgon. Une référence qui cultive la modestie et n'a rien oublié des errances des débuts: "On était là, raconte Jean Foillard, à attendre que les raisins soient mûrs. Et on voyait les vendangeuses passer sous notre nez... Et une et encore une... Tout le village ramassait avant nous: un vrai défilé! Et ça pendant parfois deux, trois semaines! On se regardait avec Marcel avec une boule au ventre. On se disait: "et si on se gourait? Si c'est eux qui avaient raison?"... On ne pouvait pas s'empêcher d'être taraudés par le doute. Mais on tenait bon." Ramasser du raisin mûr, ne pas traiter chimiquement, ni recourir à des levures artificielles, ni filtrer les vins... Presque une révolution dans le Beaujolais volontiers industriel des années 80.

 

Conception : Emmanuel GREFFET.